Les idées pour vos découvertes gastronomiques à Saint-Pétersbourg !

Saint-Pétersbourg propose le meilleur de toutes les cuisines du monde! On trouve ici les restaurants de la cuisine russe, géorgienne, arménienne, italienne, française, chinoise etc.  Les pétersbourgeois aiment beaucoup les cuisines étrangères, mais quand on est voyageur, on a envie d’essayer la cuisine locale, les spécialités qui nous feront un bon souvenir de la place visitée.

Dans cet article, nous vous présentons les idées des plats russes et typiquement pétersbourgeois qu’il faut essayer absolument lors de votre séjour à Saint Pétersbourg ! 

les baignets russes

Contenu

1) Pychki ou Donuts pétersbourgeois

donuts pétersbourgeois

Pyshki, c’est le dessert le plus populaire à Saint-Pétersbourg. Pendant les promenades en ville, on sent l’odeur de pychki un peu partout et cela donne envie de s’arrêter pour une pause de café. 

Alors, qu’est-ce que c’est pychki ? Ce sont des petits beignets chauds ronds avec un trou au milieu qui sont généreusement saupoudrés de sucre en poudre. On les mange avec du thé ou café dans des « Pychetchnaya » qui existent à Saint Pétersbourg depuis l’époque soviétique. 

Selon la légende, l’invention du beignet sucré avec un trou au milieu est attribuée à un capitaine de navire. Pendant son quart de nuit, au moment quand il mangeait son beignet, la tempête inattendue s’est lévée. Le capitaine devait effectuer des manœuvres et pour garder sa friandise, il l’a accrochée sur un des axes de la barre à roue. Sous l’impression de ce qui s’est passé, le capitaine a ordonné au cuisinier du navire de faire des beignets avec des trous pour son quart.

La première « Pychetcnaya » est apparue à Saint Pétersbourg en 1930. Mais le café le plus connu qui existe encore en ville, c’est la « Pychetchnaya » sur la rue Bolchaya Konuchennaya qui date de 1958. Ici tout nous plonge dans l’atmosphère de l’époque soviétique : les prix (2 donuts + 1 boisson feront 1 euro), la vendeuse, les meubles et le goût de pychki à la pétersbourgeoise qui ne change jamais. 

"Pychetchnaya", rue Bolchaya Konuchennaya, 25

2) Chawerma ou kébab à la pétersbourgeoise

le chawerma à la pétersbourgeoise

Normalement, le chawerma, c’est un plat oriental qui est venu à Saint Pétersbourg de la Turquie ou de la Sirie dans les années 1990. A cette époque, le chawerma devient le fast-food préféré des locaux qu’on achetait dans des kiosques à côté des stations du métro. Cela représentait un grand sandwich dans du pain pita avec de la viande grillée, de la salade, des concombres, des carottes et de la sauce mayonnaise à l’ail.

Aujourd’hui, les kiosques de chawerma sont remplacés par des petits restos sympathiques, où on trouve le chawerma avec les garnitures et sauces différentes. L’un des plus connus, c’est le chawerma au poulet grillé, choux chinois, concombre, menthe et la sauce canneberge. On peut le goûter au resto local « Pita’s » qui propose un grand choix des chawermas à la pétersbourgeoise : classique à la viande, aux ananas, à la sauce curry, aux champignons, au saumon, aux fruits… Il y en a pour tous les goûts ! Cela peut être un bon déjeuner pendant votre promenade au centre historique. 

"Pita's", Nevsky prospekt, 65

3) Eperlan frit

eperlan pétersbourgeois

Si vous venez à Saint Pétersbourg en avril-mai, vous verrez sûrement beaucoup de pêcheurs au bord de la Néva. Ils profitent de la saison de l’éperlan.

Selon une légende, l’éperlan était le poisson préféré de Pierre le Grand. Mais ce n’était pas un plat de luxe. Historiquement, dans le menu des restaurants de Saint Pétersbourg figuraient le saumon de la Baltique, le silure du lac Ladoga, la lamproie, l’esturgeon d’Astrakhan et d’autres poissons de la haute classe. L’éperlan n’était que le poisson pour des pauvres et travailleurs. Quand même, tout a changé au XXe siècle, quand les pétersbourgeois ont dû se battre contre la famine durant les révolutions et les guerres, l’éperlan est devenu un poisson très important pour les citoyens locaux qui le pêchaient dans la Néva et dans le golf de Finlande.

Aujourd’hui, il y a même une fête locale consacrée à ce poisson qui est devenu un des symboles gastronomiques de Saint Pétersbourg. Elle se déroule à la mi-mai quand chaque restaurant local propose des éperlans frits comme un plat principal de saison. 

"Koruchka", la forteresse Pierre et Paul, 3

4) Bœuf Stroganoff

boeuf stroganoff

L’un des plats incontournables de la carte des restaurants russes, c’est le « Bœuf Stroganoff ». Qu’est-ce que cela représente ? C’est du bœuf émincé dans une sauce à base de crème aigre avec des cèpes. On accompagne ce plat avec des pâtes ou des pommes de terre en purée. 

Cette recette est née dans le palais du comte russe Alexandre Stroganoff à la fin de XIXe siècle. C’était un homme politique, gouverneur des régions russes et membre du Conseil d’État. Un de ses palais splendides se trouve juste au centre historique de Saint Pétersbourg et fonctionne aujourd’hui comme le musée.

Un homme très riche et puissant, le comte a vécu jusqu’à 95 ans ! Vers la fin de sa vie, il a perdu presque toutes ses dents.  En conséquence, il a dû oublier son plat préféré – steak de bœuf. Mais, un jour, le chef de la famille Stroganoff, le français André Dupont, a inventé un plat avec de petits morceaux de bœuf cuits dans une sauce spéciale. Le comte était super content d’avoir la possibilité de manger son bœuf préféré et la recette a reçu son nom – « Bœuf à la Stroganoff » !

Nos restaurants préférés où vous pourriez goûter ce plat : « Sadko », «Petrov Vodkin », « Gogol », « Severyanin ».

5) Pirojkis ou chaussons russes

tarte russe

Les russes aiment beaucoup les pirojkis, surtout s’ils ont été faits par la grand-mère bien-aimée. 

Que faire si la grand-mère se trouve loin de vous ? Une compagnie pétersbourgeoise a trouvé la décision et a créé le café sur l’île Vassilievsky pour manger les pirojkis d’après les meilleures recettes des grands-mères russes. Aujourd’hui, cette compagnie possède d’un réseau des cafés qui se trouvent partout en ville. Le nom à noter – « Stolle » ou en russe « Штолле ».

Chez eux on mange des tartes russes sucrés et salés. Un morceau de tarte peut remplacer facilement le déjeuner. C’est copieux et délicieux ! Nos goûts préférés : le pirog au saumon et la tarte aux baies rouges pour le dessert.

« Stolle », Nevsky prospekt, 11/2

6) Rassolnik de Léningrad

soupe russe

Cette soupe vous fera connaître la cuisine soviétique car c’était un des plats principaux des cantines russes à l’époque.

Comme chaque soupe russe, Rassolnik est très copieuse. Elle se compose de bouillon de bœuf, des carottes, des pommes de terre, des concombres salés et de l’orge perlé.

On sert la soupe avec de la crème fraîche et on la mange d’habitude au déjeuner. 

Goûtez « Rassolnik de Léningrad » au restaurant « Russkaya Rumotchnaya 1 » où, pour compléter votre déjeuner à la soviétique, vous pourriez déguster de différentes sortes de la vodka russe.

« Russkaya Rumotchnaya 1 », Konnogvardeyskiy boulevard, 4

7) Desserts chez "COCOCO"

dessert russe

 « COCOCO », c’est le restaurant de la cuisine russe moderne que les pétersbourgeois aiment beaucoup ! Ici, on vient pour les découvertes gastronomiques, pour passer un moment exceptionnel et pour faire plaisir à la bouche et l’œil. 

Chaque plat est un chef-d’œuvre ! L’un des desserts est devenu tellement populaire qu’il fait partie de la liste des découvertes touristiques à Saint Pétersbourg. Il s’agit d’un gâteau à l’halva qui est nommé la « Fleur préférée de ma mère ». Il nous fait revenir à l’enfance quand on cassait les objets accidentellement.

« COCOCO », l'île "Nouvelle Hollande"

8) Cocktail « Boyarskiy »

boyarsky

“Boyarsky”, c’est un shot légendaire de Saint-Pétersbourg! Comme les pétersbourgeois disent : visiter Saint-Pétersbourg et ne pas l’essayer, c’est un crime ! 

Alors, dans votre liste des découvertes gastronomiques on ajoute aussi ce cocktail nommé en l’honneur d’un acteur pétersbourgeois Michail Boyarskiy. Cet acteur est surtout connu comme D’Artagnan russe, car il a incarné ce personnage dans le film soviétique « D’Artagnan et les Trois Mousquetaires ». D’ici vient la tradition locale de boire un shot comme D’Artagnan russe. En quoi consiste-elle ? Vous venez au bar et commandez à haute voix en russe votre cocktail : «Boyarskiy mnye !». Ensuite, vous levez votre verre aux mousquetaires et au roi, vous faites cul sec et, en mettant votre verre sur la table avec du bruit, vous dites : « Ti-sya-tcha tcher-teiy ! », ce qui signifie « Mille diables ! » (une phrase préférée de D’Artagnan incarné par Boyarskiy).

Après cela, vous serez une personne très respectée dans le bar !

Les rues de la soif: rue Rubinstein, rue Belinskogo, rue Jukovskogo

Nous vous souhaitons de belles découvertes gastronomiques à Saint Pétersbourg ! Contactez-nous pour les faire ensemble 🙂 

Qui sommes-nous?
visite guidée saint-petersbourg
Bonjour à tous! Nous sommes Irina et Anouar, deux guides francophones à Saint-Pétersbourg. Merci de visiter notre site! Nous éspèrons que notre blog sera utile pour vous et vos prochaines découvertes!
Contactez-nous!
Les posts récents...
La profondeur du métro de Saint-Pétersbourg

Le métro de Saint-Pétersbourg

Temple souterrain: 5 faits à propos du métro pétersbourgeois Une fois descendu dans le métro à Saint-Pétersbourg, on est surpris ...
Lire plus
Singer de Saint-Petersbourg

Les plus beaux monuments Art nouveau à Saint-Pétersbourg

Les plus beaux monuments Art nouveau à Saint-Pétersbourg Souvent nos touristes veulent voir et visiter les monuments Art nouveau à ...
Lire plus
les baignets russes

Les idées pour vos découvertes gastronomiques à Saint-Pétersbourg !

Les idées pour vos découvertes gastronomiques à Saint-Pétersbourg ! Saint-Pétersbourg propose le meilleur de toutes les cuisines du monde! On ...
Lire plus
au marché

Les souvenirs de Saint Pétersbourg

Les souvenirs de Saint Pétersbourg : notre Top 10! Souvent, lors d’un voyage, on a envie d’acheter quelque chose en ...
Lire plus
Novgorod le grand

Veliky Novgorod: une ville à visiter absolument !

Véliky Novgorod: une ville à visiter absolument ! La ville de Véliky Novgorod (Novgorod la Grande), fondée en 859, était le ...
Lire plus
Partagez cette article avec vos amis sur les réseaux sociaux.
Поделиться в facebook
Facebook
Поделиться в twitter
Twitter
Поделиться в whatsapp
WhatsApp
Поделиться в pinterest
Pinterest
Merci pour vos commentaires!
Пролистать наверх